Every difficult sacramental mariage can be saved!

Le charisme de la Communauté des Mariages en Difficulté Sychar est l’aspiration de ses membres à une guérison des relations dans un mariage sacramentel, qui est en train de vivre une crise. Dans chaque situation, même du point de vue humain désespérée, la guérison au sein de mariage est possible à condition de coopérer avec Jésus-Christ, Dieu, car rien n’est impossible à Dieu. La vérité sur la puissance des sacrements détermine que même si les époux n’arrivent plus à être ensemble et choisissent une séparation donc le fait d’habiter séparement, leur mariage – Une Alliance Sacramentelle des Époux avec Dieu – perdure. Ils sont toujours un mari et une femme, et ils se présenteront un jour devant Dieu en tant que couple. Le sacrement de mariage est un don de Dieu qui donne aux époux la force de récréer la communauté conjugale dans chaque situation. La Communauté des Mariages en Difficulté Sychar est une Communauté de l’Amour Conjugal Fidèle fondée par des couples sacramentels.

Medugorje-Jezus-592x333

Le Seigneur est vraiment ressuscité! Alléluia!

“Allez par le monde entier, proclamez l’Evangile à toutes les créatures!” (Mc 16:15)
“Pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts? Il n’est pas ici,
mai sil est ressuscité!” (Lc 24,5-6)
“En ce monde vous êtes dans la détresse, mais prenez courage,
j’ai vaincu le monde!” (Jn 16:33)
“Sois sans crainte, crois seulement!” (Mc 5,36)
“Tout est possible à celui qui croit” (Mc 9:23)

Dans l’Eglise, rien n’est de la magie.
Seigneur Jésus, lors de son enseignement terrestre a dit:

– à une Cananéenne:
“Femme, ta foi est grande! Qu’il t’arrive comme tu le veux!” (Mt 15,28)
– à une femme souffrant d’hémorragie:
“Confiance, ma fille! Ta foi t’a sauvée” (Mt 9:22)
– au Samaritain purifié de la lèpre:
“Relève-toi, va. Ta foi t’a sauvé” (Lc 17,19)
– à une femme de la ville qui était pécheresse:
“Ta foi t’a sauvée. Va en paix!” (Lc 7,37.50)
– à l’aveugle Bartimée:
“Va, ta foi t’a sauvé” (Mc 10,52)

Cela peut être aussi ta résurrection – résurrection de ton mariage!

Les paroles du Seigneur Jésus ne font aucun doute:

“Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas en vous la vie” (J 6,53)

Autant de cette vie en nous ici, sur la terre, autant nous en emporterons vers le monde de l’éternité. Et nous pouvons nous trouver dans le purgatoire pour très longtemps, avant d’arriver à la vie dans son plein, au bonheur complet dans les Cieux.

“Chacun de vous, chers jeunes amis, rencontre dans la vie son propre „Westerplatte”*. Des tâches qu’il faut assumer et réaliser. Une affaire juste pour laquelle il faut se battre. Un devoir, une obligation auxquels on ne peut pas se dérober. On ne peut pas déserter. Enfin un ordre des vérités et des valeurs qu’il faut maintenir et sauver, comme ce Westerplatte, en vous et autor de vous. Oui, sauver – pour vous-mêmes et pour les autres”.

(Jean Paul II, Homélie lors de la liturgie de la Parole, adressée aux jeunes reunis à Westerplatte; Gdańsk, le 12 juin 1987)

* bataille pour Westerplatte en septembre 1939 est devenue symbole de la défense du peuple polonais.

Chaque mariage sacramentel peut être sauvé (y compris le mariage divorcé et celui où il y a des enfants dans l’autre union), car chacun des époux peut se convertir et avec de l’aide de Dieu, remplir ses propres engagements prononcés lors de l’échange des consentements au mariage: „… Je te promets de rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour t’aimer tous les jours de ma vie.”

Jésus veut sauver chaque mariage sacramentel, même si les époux vivent dans l’autre union et ils ont des enfants nés dans celle-ci. Cela résulte de l’enseignement de Jésus sur l’indissolubilité du mariage: „Que personne ne sépare ce que Dieu a uni” (Mt (19.6). Donc, selon Dieu, un enfant né hors du mariage n’a pas le droit de séparer les époux sacramentels, il ne peut pas être obstacle au retour de ceux-ci, à leur réconciliation.

Poland France Great Britain Deutschland Italia España
JMJ Cracovie 2016
Retour après 13 ans
Andrzej Siemieniewski, évêque
Père Jacek Salij, professeur
Le pape Jean Paul II
C’est un sacrement
Le bonheur de l’enfant
Bożena et Jarek
Témoignage de Bożena