„Demandez, on vous donnera; cherchez, vous trouverez; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, à qui frappe on ouvrira. Ou encore, qui d’entre vous, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre? Ou s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux, donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui le lui demandent.” (Mt 7,7-11)

„Comme Jésus s’en allait, deux aveugles le suivirent en criant: Aie pitie de nous, Fils de David! Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’avancèrent vers lui, et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puis faire cela? Oui, Seigneur, lui disent-ils. Alors il leur toucha les yeux en disant: Qu’il vous advienne selon votre foi. Et leurs yeux s’ouvrirent. Puis Jésus leur dit avec sévérité: Attention! Que personne ne le sache! Mais eux, à peine sortis, parlèrent de lui dans toute cette region.” (Mt 9,27-31)

„Cherchez d’abord le Royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par surcroît.” (Mt 6,33)

„C’est pourquoi je vous déclare: Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé. Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, pour que votre Père qui est aux cieux vous pardonne aussi vos fautes.” (Mc 11,24-25)

„En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera lui aussi les œuvres que je fais; il en fera même de plus grandes, parce que je vais au Père. Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, de sorte que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.” (Jn 14, 12-14)

„Je suis la vigne, vous êtes les sarments: celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là portera du fruit en abondance car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, il se dessèche, puis on les ramasse, on les jette au feu et ils brûlent. Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous arrivera. Ce qui glorifie mon Père, c’est que vous portiez du fruit en abondance et que vous soyez pour moi des disciples. Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés; demeurez dans mon amour.” (Jn 15,5-9)

„Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure: si bien que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.” (Jn 15,16-17)

„En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous demandez quelque chose à mon Père, en mon nom, il vous le Donnera. Jusqu’ici vous n’avez rien demandé en mon nom: demandez et vous recevrez, pour que votre joie soit parfaite.” (Jn 16,23-24)

„Je vous ai dit cela pour qu’en moi vous ayez la paix. En ce monde vous êtes dans la détresse, mais prenez courage, j’ai vaincu le monde!” (Jn 16,33)

„Le dernier jour de la fête, qui est aussi le plus solennel, Jésus, debout, se mit à proclamer: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et que boive celui qui croit en moi. Comme l’a dit l’Ecriture: De son sein couleront des fleuves d’eau vive. Il désignait ainsi l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui: en effet, il n’y avait pas encore d’Esprit parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.” (Jn 7,37-39)

„Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront dans leurs mains des serpents, et s’ils boivent quelque poison mortel, cela ne leur fera aucun mal; ils imposeront les mains à des malades, et ceux-ci seront guéris.” (Mc 16,17-18)

„Il leur dit: A cause de la pauvreté de votre foi. Car, en vérité je vous le déclare, si un jour vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne: „Passe d’ici là-bas”, et elle y pasera. Rien ne vous sera impossible. Et puis, ce genre de demon ne peut s’en aller, sinon par la prière et le jeûne.” (Mt 17,20-21)

„Je vous le déclare encore, si deux d’entre vous, sur la terre, se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Car, là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux.” (Mt 18,19-20)

„Tout ce que vous demanderez dans la prière avec foi, vous le recevrez.” (Mt 21,22)

„Un lépreux s’approche de lui; il le supplie et tombe à genoux en lui disant: „Si tu le veux, tu peux me purifier.” Pris de pitie, Jésus étendit la main et le toucha. Il lui dit: „Je le veux, sois purifié.” A l’instant, la lèpre le quitta et il fut purifié.” (Mc 1,40-41)

„Je peux tout en Celui qui me rend fort.” (Ph 4,13)

„Les gens de cet endroit le reconnurent, firent prévenir toute la region, et on lui amena tous les malades. On le suppliait de les laisser seulement toucher la frange de son vêtement; et tous ceux qui la touchèrent furent sauvés.” (Mt 14,35-36)
„Une femme, qui souffrait d’hémorragies depuis douze ans – elle avait beaucoup souffert du fait de nombreux médecins et avait dépensé tout ce qu’elle possédait sans aucune amélioration; au contraire, son état avait plutôt empiré -, cette femme, donc, avait appris ce qu’on disait de Jésus. Elle vint par derrière dans la foule et toucha son vêtement. Elle se disait: „Si j’arrive à toucher au moins ses vêtements, je serai sauvée.” A l’instant, sa perte de sang s’arrêta et elle ressentit en son corps qu’elle était guérie de son mal. Aussitôt Jésus s’apperçut qu’une force était sortie de lui. Il se retourna au milieu de la foule et il disait: „Qui a touché mes vêtements?” Ses disciples lui disaient: „Tu vois la foule qui te presse et tu demandes: „Qui m’a touché?” Mai sil regardait autor de lui pour voir celle qui avait fait cela. Alors la femme, craintive et tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité. Mai sil lui dit: „Ma fille, ta foi t’a sauvée; va en paix et sois guérie de ton mal.” Il parlait encore quand arrivent, de chez le chef de la synagogue, des gens qui disent: „Ta fille est morte; pourquoi ennuyer encore le Maître?” Mais, sans tenir compte de ces paroles, Jésus dit au chef de la synagogue: „Sois sans crainte, crois seulement.” Et il ne laissa personne l’accompagner, sauf Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques. Ils arrivent à la maison du chef de la synagogue. Jésus voit de l’agitation, des gens qui pleurent et poussent de grands cris. Il entre et leur dit:” Pourquoi cette agitation et ces pleures? L’enfant n’est pas morte, elle dort.” Et ils se moquaient de lui. Mai sil met tout le monde dehors et prend avec lui le père et la mère de l’enfant et ceux qui l’avaient accompagné. Il entre là où se trouvait l’enfant, il prend la main de l’enfant et lui dit:” Fillette, je te le dis, réveille-toi!” Aussitôt la fillette se leva et se mit à marcher, – car elle avait douze ans. Sur le coup, ils furent tout boulversés. Et Jésus leur fit de vives recommandations pour que personne ne le sache, et il leur dit de Donner à manger à la fillette.” (Mc 5,25-43)

„Après la traversée, ils touchèrent terre à Gennésareth et ils abordèrent. Dès qu’ils eurent débarqué, les gens reconnurent Jésus; ils parcoururent tout le pays et se mirent à aporter les malades sur des brancards là où l’on apprenait qu’il était. Partout où il entrait, villages, villes ou hameaux, on mettait les malades sur les places; on le suppliait de les laisser toucher seulement la frange de son vêtement; et ceux qui le touchaient étaient tous sauvés.” (Mc 6,53-56)

„Partant de là, Jésus se retira dans la region de Tyr et de Sidon. Et voici qu’une Cananéenne vint de là et elle se mit à crier: Aie pitié de moi, Seigneur, fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par un demon. Mai sil ne lui répondit pas un mot. Ses disciples, s’approchant, lui firent cette demande: Renvoie-la, car elle nous poursuit de ses cris. Jésus répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. Mais la femme vint se prosterner devant lui: Seigneur, dit-elle, viens à mon secours! Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens. C’est vrai, Seigneur! reprit-elle; et justement les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Alors Jésus lui répondit: Femme, ta foi est grande! Qu’il t’arrive comme tu le veux! Et sa fille fut guérie dès cette heure-là.” (Mt 15,21-28)

„Juste en sortant de la synagogue, ils allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or la belle-mère de Simon était couchée, elle avait de la fièvre; aussitôt on parle d’elle à Jésus. Il s’approcha et la fit lever en lui prenant la main: la fièvre la quitta et elle se mit à les servir. Le soir venu, après le coucher du soleil, on se mit à lui amener tous les malades et les démoniaques. La ville entière était rassemblée à la porte. Il guérit de nombreux malades souffrant de maux de toutes sortes et il chassa de nombreux démons; et il ne laissait pas parler les démons, parce que ceux-ci le connaissaient. Au matin, à la nuit noire, Jésus se leva, sortit et s’en alla dans un lieu désert; là, il priait. Simon se mit à sa recherche, ainsi que ses compagnons et ils le trouvèrent. Ils lui disent: Tout le monde te cherche. Et il leur dit: Allons ailleurs, dans les bourgs voisins, pour que j’y proclame aussi l’Evangile: car c’est pour cela que je suis sorti. Et il alla par toute la Galilée; il prêchait dans leurs synagogues et chassait les démons.” (Mc 1,29-39)

„Or, comme Jésus faisait route vers Jérusalem, il passa à trawers la Samarie et la Galilée. A son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et élevèrent la voix pour lui dire: „Jésus, maître, aie pitie de nous.” Les voyant, Jésus leur dit: „Allez vous montrer aux prêtres.” Or, pendant qu’ils y allaient, ils furent purifiés. L’un d’entre eux, voyant qu’il était guéri, revint en rendant gloire à Dieu à pleine voix. Il se jeta le visage contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grace; or cétait un Samaritain. Alors Jésus dit:” Est-ce que tous les dix n’ont pas été purifiés? Et les neuf autres, où sont-ils? Il ne s’est touvé parmi eux personne pour revenir rendre gloire à Dieu: il n’y a que cet étranger!” Et il lui dit:” Relève-toi, va. Ta foi t’a sauvé.” (Lc 17,11-19)

„De là Jésus gagna les bords de la mer de Galilée. Il monta dans la montagne, et là il s’assit. Des gens en grande foule vinrent à lui, ayant avec eux des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets et bien d’autres encore. Ils les déposèrent à ses pieds, et il les guérit. Aussi les foules s’émerveillaient-elles à la vue des muets qui parlaient, des estropiés qui redevenaient valides, des boiteux qui marchaient droit et des aveugles qui recouvraient la vue. Et elles rendirent gloire au Dieu d’Israël.” (Mt 15,29-37)
[Traduction œcuménique de la Bible, ALLIANCE BIBLIQUE UNIVERSELLE – LE CERF, Paris 1988]

Poland France Great Britain Deutschland Italia España
JMJ Cracovie 2016
Retour après 13 ans
Andrzej Siemieniewski, évêque
Père Jacek Salij, professeur
Le pape Jean Paul II
C’est un sacrement
Le bonheur de l’enfant
Bożena et Jarek
Témoignage de Bożena